CBD-France
CBD-France

Voici un ensemble de conclusions d'études scientifiques avec leurs sources concluant à un effet anti-depresseur rapide et sans effet secondaire ni accoutumance du CBD. Une efficacité améliorée par l'usage d'un spectre complet.

Le CBD comme anti-dépresseur

Current Neuropharmacology. 2019 Sept;

PMID: 31481004

DOI: 10.2174/1570159x17666190903103923

L'effet «entourage»: terpènes couplés à des cannabinoïdes pour le traitement des troubles de l'humeur et des troubles anxieux.

Mood disorders are the most prevalent mental conditions encountered in psychiatric practice. Numerous patients suffering from mood ...

Les troubles de l'humeur sont les troubles mentaux les plus répandus dans la pratique psychiatrique. De nombreux patients souffrant de troubles de l'humeur présentent des formes de dépression résistantes au traitement, une anxiété concomitante, d'autres troubles psychiatriques et des troubles bipolaires.
Les huiles essentielles standardisées ont démontré leur efficacité clinique dans le traitement des troubles anxieux. Étant donné que les endocannabinoïdes jouent un rôle important dans la dépression, une anxiété généralisée et des troubles bipolaires, Cannabis sativa a été été suggéré pour leur traitement.
Le système endocannabinoïde est largement distribué dans tout le corps, y compris le cerveau, modulant de nombreuses fonctions.
Il est impliqué dans les troubles de l'humeur et les troubles associés et son activité peut être modifiée par des cannabinoïdes exogènes.
Les récepteurs CB1 et CB2 servent principalement de sites de liaison pour les endocannabinoïdes ainsi que pour les phytocannabinoïdes, produits par les inflorescences de cannabis. Cependant, le «cannabis» n’est pas un produit composé unique, mais est connu pour son profil moléculaire complexe, produisant une pléthore de phytocannabinoïdes aux côtés d’une vaste gamme de terpènes.
Ainsi, «l’effet d’entourage» est la contribution positive suggérée provenant de l’ajout de terpènes aux cannabinoïdes. Nous passons ici en revue la littérature sur les effets des cannabinoïdes et discutons de la possibilité d’accroître l’activité des cannabinoïdes sur les symptômes psychiatriques en ajoutant des terpènes et des terpénoïdes. Les mécanismes sous-jacents possibles des effets antidépresseurs et anxiolytiques sont passés en revue. Ces produits naturels peuvent constituer une source potentielle importante de nouveaux médicaments pour le traitement des troubles de l'humeur et de l'anxiété.

 

 

Neuropharmacology. 2016 Apr;103:16-26. doi: 10.1016/j.neuropharm.2015.12.017. Epub 2015 Dec 19.

In conclusion, our findings indicate that CBD could represent a novel fast antidepressant drug, via enhancing both serotonergic and glutamate cortical signalling through a 5-HT1A receptor-dependent mechanism.

En conclusion, nos recherches indiquent que le CBD pourrait représenter un nouvel anti-dépresseur rapide, par amélioration simultanée des signaux corticaux serotonine et glutamate via un mécanisme impactant le récepteur 5-HT1A.

 

 

CNS Neurol Disord Drug Targets. 2014;13(6):953-60.

Studies involving animal models, performing a variety of experiments on the above-mentioned disorders, such as the forced swimming test (FST), elevated plus maze (EPM) and Vogel conflict test (VCT), suggest that CBD exhibited an anti-anxiety and antidepressant effects in animal models discussed. Experiments with CBD demonstrated non-activation of neuroreceptors CB1 and CB2. Most of the studies demonstrated a good interaction between CBD and the 5-HT1A neuro-receptor.

Nos études impliquant des modeles animaux, par mise en oeuvre de tests tels que la "nage forcée (FST), "elevated plus maze" (EPM) et test du conflit de vogel (VCT) suggèrent que le CBD montre des effets anti-anxiété et antidépresseurs. Ces expérience avec CBD démontrent la non activation des récepteurs CB1 et CB2. La plupart de ces études démontrent une bonne interraction entre le CBD et le neuro-recepteur 5-HT1A.

 

CNS & Neurological Disorders - Drug Targets, 2014, 13,953-960

In conclusion, more studies are necessary using CBD as an antidepressant-like drug to better understand its mechanisms of action. However, the results have been very
promising, and we can conclude that CBD can become a new drug for the treatment of psychiatric disorders

En  conclusion, plus d'études sont nécessaires à propos du CBD comme médicament antidépresseur pour mieux comprendre son mécanisme d'action. Cependant, les résultats sont trés prométteurs, et nous pouvons conclure que le CBD peut devenir un nouveau médicament pour le traitement de certains troubles psychatriques.