CBD-France
CBD-France

L'usage de CBD va-t-il guérir ma maladie ?

Le CBD peut être consommé sans risque en tant que complément alimentaire et apparaît avoir bien des effets bénéfiques. Cependant ce site n'a pas la prétention d'être une référence médicale et ne remplace l'avis d'un médecin ou d'un spécialiste.

Nous vous invitons également à compléter votre information sur des sites tels que MedPubs (en anglais)

Sous quelle forme consommer le CBD ?

Les extraits purs sont souvent dilués dans de l'huile (olive, chanvre ou coco) mais aussi dans l'alcool (éthanol) ou un mélange à base de glycérine (à la base, le CBD n'est pas soluble dans l'eau). Sur Internet, le marché de l'huile de CBD est en plein essor et on en trouve beaucoup sous ces formes liquides. Le mode d'administration consiste alors à mettre quelques gouttes sous la langue pendant une minute puis à avaler. Le flacon est souvent livré avec un codigoutte qui permet de doser efficacement le produit. 

Il est également possible de le consommer grâce à des vapoteuses ou cigarettes électroniques. Cette méthode permet une absorption presque instantanée du CBD. Elle est trés efficace et donne des résultats rapides. Cependant, beaucoup de personnes sont réfractaires au geste de fumer qui rappelle trop le tabagisme. Celà fait également beaucoup penser à l'image du joint. Enfin, un doute subsiste sur l'usage du propylène glycol présent dans les cartouches d'e-cigarettes lorsqu'il est sujet à une combustion. D'ailleurs l'oxyde de propylène est classé comme agent cancérogène potentiel par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC).

On peut également trouver des machines (plutôt chères) qui permettent d'hinaler du CBD sous forme de vapeurs (vaporisateurs) un peu à la manière d'un narguilé. Le principe consiste à chauffer la matière (les fleurs séchées et coupées) aux alentours de 190°C. Cette température permet de vaporiser le CBD mais évite la combustion qui est nocive. Bien qu'efficace et a priori moins dangereux que la vapoteuse basée sur du propylène glycole, la vaporisation est un mode de consommation qui rappelle la drogue. Certains rapportent également des irritations liées à ce mode de consommation. Enfin, ce mode de consommation élimine par principe toute présence de CBDa.

 

Notre préférence va plutôt vers une administration par voie orale considérée plus naturelle et moins risquée.

Quel est le dosage ?

Le chiffre à regarder est le nombre de mg consommé par jour. Chaque personne semble répondre différemment (la génétique doit y être pour quelque chose) et il n'existe pas de dosage qui fonctionne pour tout le monde dans tous les cas. Ce qui est généralement recommandé, c'est de commencer avec une faible dose (~10mg) et d'augmenter progressivement jusqu'à ce que l'effet désiré soit atteint.

Attention, l'efficacité n'est pas linéaire. Il est démontré que la commation de CBD pur peut être représentée sur une courbe en forme de cloche :

Cannabis, sativa, indica, chanvre ... je suis perdu !

Indica et sativa correspondent aux deux grandes familles de cannabis. elles sont différenciables par leurs feuilles :

D'un point de vue chimique, la composition en cannabinoïdes des variétés indica et sativa sont différentes. Il en va de même des concentrations des autres composants de la plante, comme les terpènes et les flavonoïdes. Les variétés sativa ont en général un haut contenu en THC et peu de CBD, alors que les indica originaires d'Asie ont plutôt moins de THC et plus de CBD. Au fil des croisements (hybridation) les variétés indica comme sativa existent avec divers ratios de concentrations en cannabinoïdes THC pour CBD

Il faut savoir qu'il existe des nuances entre les variétés pauvres en THC qui nous intéressent ici. Certaines auront des propriétés plutôt appaisantes et relaxantes, d'autres à l'opposé seront tonifiantes et stimulantes intellectuellement. Le dosage intervient également dans les effets ressentis.

En ce sens, on pourrait comparer le cannabis au thé ou aux infusions ou encore au café et au chocolat : tous les goûts sont dans la nature !

Le chanvre industriel correspond à la même plante (sur leur forme ce sont plutôt des Cannabis Sativa L). Par habitude de langage, il désigne des variétés spécialement développées pour leur propriétés fibreuses ou oléagineuses avec des taux de THC trés bas. En 2013, la france était le plus grand producteur mondial de chanvre industriel devant la chine. (source wikipedia).

S'il reste possible de produire du CBD à partir de chanvre industriel, les taux de cannabinoides sont trés faibles. La variété industrielle "Fédora 17" contient 1 % de cannabidiol sur la masse totale. Ce rendement ne permet pas une production rentable dans l'objectif de fabriquer des compléments alimentaires. C'est pourquoi nous revendiquons l'introduction de  plusieurs variétés autorisées à la culture en france (qui auraient toujours un trés faible taux de THC) mais avec un taux élevé de CBD spécialement validé pour chacun des effets recherchés.

L'huile de chanvre contient-elle du CBD ?

L’huile de chanvre est un aliment obtenu la plupart du temps par pression à froid des graines de chanvre industriel (ou chènevis), elle est réputée pour ses nombreux bienfaits sur la santé :

  • Riche en protéines
  • Pleine d’acides gras polyinsaturés tels les omégas 6 et 3
  • Contient de la vitamine E aux propriétés antioxydantes
  • Contient de l’acide linoléïque (combat le vieillissement et améliore les conditions de la peau)

L’huile de chanvre ne contient cependant que des traces de CBD, l'essentiel des cannabinoïdes étant concentré dans les parties aériennes de la plante (fleurs essentiellement).

Quelles sont les meilleures variétés pour produire du CBD ?

Voici des variétés qui seraient particulièrement interressantes pour un usage du cannabis en tant que complément alimentaire :

Avidekel

Cette variété riche en CBD a été crée par Tikun Olam, un des leader du cannabis médical en Israel. Avidekel possède un taux de THC de 1% et un taux de CBD de 15 à 20%. En tant qu'indica, Avidekel est particulièrement adaptée pour un usage le soir car il favorise l'endormissement.

Charlotte's web

Vous avez peut etre déjà entendu parlé de cette variété car elle a été nommée ainsi suite à l'histoire de Charlotte Figi, une jeune fille atteinte du syndrome de Dravet. Dravet est une forme rare d'epilepsie qui cause des centaines de crises par mois. Charlotte a essayé les traitements standards mais rien n'a fonctionné. Alors elle est allé voir les frères Stanley et s'est procuré une variété spéciale riche en CBD qu'ils avaient cultivés. Celà a trés bien fonctionné. Dans as 1ère semaine de traitement, ses crises ont diminuée à une ou deux par mois.

Charlotte’s Web a un taux de CBD de 20% et 0.3% de THC ou moins.

ACDC

ACDC introduite par "Resin Seeds" possède comme les autres variétés ici indiquées un taux extrêmement haut de CBD (environ 20%) le ratio THC:CBD est aux alentours de 1:20. Il s'agit d'un hybride sativa/indica avec des gènes issues des variétés Cannatonic et Ruderalis. On peut trouver de nombreux témoignages montrant ses bienfaits en usage médicinal.

Par son aspect dynamisante, cette variété est plus adaptée à une consommation matinale.

 

Comme vous pouvez le constater certaines variétés contiennent 1% de THC, ce qui est au dessus de la réglementation francaise ou européene. Cependant vous n'aurez aucune chance de planer avec un extrait de cette plante car le CBD est en telle concentration qu'il inhibe totalement les effets du THC. C'est pourquoi nous suggèrons une adaptation de la législation pour considérer un rapport CBD/THC qui idéalement pourrait se trouver autour de 20:1

CBDa vs CBD ?

Le CBDA est la forme acide du CBD. Le CBD est ainsi obtenu par chauffage du CBDa (décarboxylation pour les scientifiques). Dans la plante fraîchement récoltée, on trouvera donc plutôt du CBDa. Tout comme le CBD il est n'a pas d'effet psycho-actif. On ne sait pas encore beaucoup de chose sur le CBDa car le CBD est beaucoup plus étudié mais on sait qu'il s'agit d'un anti-inflammatoire puissant. Les études sur l'impact du CBD sur les cellules cancereuses et notamment  “Antitumor Activity of Plant Cannabinoids with Emphasis on the Effect of Cannabidiol on Human Breast Carcinoma” montrent que le CBD est plus efficace sur ce point que le CBDa. Il s'agirait également d'un anti-vomitif efficace.

Un extrait comportant beaucoup de CBDa  necessite un processus tel que l'extraction au CO2 supercritique a basse température et une matière première très fraiche et de 1ère qualité.

Qu'en est-il des controles anti dopage ?

A ce jour (Mai 2017), le CBD n'apparait pas dans la liste des substences interdites contrairement au THC. Le document peut etre consulté sur le site de l'ADAMS (Agence Mondiale Anti-dopage)

D'après certains producteurs de produits au CBD, la consommation de CBD peut faire positiver certains tests au THC (faux positifs)

Mais, a priori, une application locale (crème) ne doit pas positiver un test, la peau agissant comme une barrière à la diffusion dans le sang.

Comment est extrait le CBD ?

On trouve évidemment sur internet de nombreuses méthodes pour extraire les principes actifs du cannabis. Celle qui nous paraît la plus adaptée à un usage en tant que complément alimentaire c'est l'extraction au CO2 supercritique. Il s’agit d’une forme particulière de dioxyde de carbone, qui est à la fois liquide et gazeuse. Comprimé et porté à une température entre 30 °C et 110° C,  il se transforme en solvant naturel qui permet d’extraire les composés aromatiques des plantes.

Les avantages de cette méthode sont nombreux : on ne dénature pas les composants du végétal, car on les chauffe à température modérée (contrairement au procédé de distillation utilisé pour les huiles essentielles). Autre atout : on peut choisir les composés que l’on souhaite récupérer, en faisant varier la pression. Enfin, l’extrait CO2 est totalement pur, sans aucun résidu de pesticides (contrairement aux huiles essentielles, qui peuvent présenter ce risque) ou de solvants (contrairement aux absolues). De plus, cette méthode n’entraîne pas de pollution sur l’environnement. Sur le plan purement olfactif aussi, les extraits CO2 sont très intéressants, car leur fragrance est très intense et très proche du végétal d’origine.

Source cosmopolitan.fr Ici